La flore et la faune des Calanques de Marseille

Auteurs: Thierry Siffert - Dominique Chanut

Bienvenue dans la flore des Calanques

 

Définitions Wikipédia / Acuminé(e): dont l’extrémité offre une pointe allongée et très aiguë (acumen), en parlant des feuilles, des bractées, des divisions du calice. Aigu(e) : Se dit d'un organe qui se termine en pointe. Pubescent : se dit d'une plante ou d'une partie de plante portant des poils fins plus ou moins espacés. Stipule : appendice le plus souvent foliacé ou membraneux, parfois aussi en forme d'épine ou de glande, inséré au point où le pétiole se relie à la tige - ou parfois où le limbe joint la tige en cas de feuille sessile. Le plus souvent, chaque feuille comprend deux stipules, en position latérale ; plus rarement, la stipule est unique et axillaire comme chez les potamogétonacées. Foliacé : qui a l'apparence d'une feuille. Ex. : une bractée foliacée. Épine : pointe piquante faisant corps avec le bois d'une tige ou d'un rameau. Par exemple les épines du buisson ardent. Les roses et les ronces n'ont pas des épines, mais des aiguillons. Tige : Partie aérienne des végétaux supérieurs, qui porte les feuilles. Aiguillon : pointe piquante se développant à partir de l'écorce et non du bois : les aiguillons (et non les épines) des rosiers et des ronces. Pétiole : partie rétrécie de certaines feuilles unissant le limbe à la tige. Une feuille pétiolée. Limbe: partie la plus importante, généralement large et aplatie, d'une feuille. Sessile: se dit d'une feuille dépourvue de pétiole ou d'une fleur sans pédoncule. Pédoncule: terme désignant la tige (la « queue ») d'une fleur, distincte de la tige de la plante. Une fleur pédonculée. Caduc : se dit d'un organe, notamment les feuilles, se détachant et tombant à chaque saison (feuilles caduques).

Famille:Ulmaceae

1 espèce: Celtis australis - Micocoulier de Provence

Description de Coste : Celtis australis 3260 Celtis australis L. - Arbre de 5-25 mètres ou arbrisseau à écorce lisse, à jeunes rameaux grêles et flexibles - feuilles alternes, pétiolées, ovales-lancéolées, acuminées, simplement dentées, nervées, à base inégale, rudes, pubescentes, à stipules caduques - fleurs verdâtres, hermaphrodites, axillaires, solitaires, pédonculées, naissant avec les feuilles - périanthe caduc, à 5 lobes profonds et égaux - 5 étamines opposées aux lobes du périanthe et insérées à leur base, à filets recourbés, élastiques - 2 stigmates sessiles divariqués - ovaire libre - fruit drupacé, globuleux comme un gros pois, longuement pédoncule, à la fin noir, à noyau monosperme. Écologie Haies et côteaux, dans le Midi et le Sud-Ouest ; Corse. Répartition Europe méridionale ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale. Floraison avril Fructification septembre-octobre Cultivé pour ses fruits un peu fades et son bois dont on fait des manches de fouet très renommés. Le lexique des termes techniques de la Flore de l'abbé Coste est disponible ici

0 commentaire

Nombre de pages vues (miniatures ou images) : 473185
Consultations des 10 dernières minutes : 30
Nombre de pages vues des 60 dernières minutes : 145
Nombre de consultations d'hier : 2579
Nombre de visiteurs des dernières 24h : 48
Visiteurs des 60 dernières minutes : 29
Visiteur(s) récents: 11