La flore et la faune des Calanques de Marseille

Auteurs: Thierry Siffert - Dominique Chanut

Bienvenue dans la flore des Calanques

 

Définitions Wikipédia / Segment foliaire : division d'un limbe profondément découpé ; dans un limbe deux à trois fois penné, on réserve le nom de segment foliaire aux dernières subdivisions reconnaissables. Limbe : partie la plus importante, généralement large et aplatie, d'une feuille.  Pennée : se dit d'une feuille composée divisée en folioles disposées des deux côtés du pétiole comme les barbes d'une plume. Le terme peut aussi s'employer pour une feuille simple dont les nervures ont cette disposition. Foliole : chacune des petites feuilles qui forment une feuille composée. Par extension (vieilli) : chaque pièce d’un calice ou d’un involucre. Linéaire: se dit d'une feuille étroite et allongée, à bords parallèles. Caulinaire : inséré sur une tige. Ex. : feuille caulinaire. Oblong: bien plus long que large et arrondi aux deux bouts (feuille de troène). Lancéolée : se dit d'une feuille en forme de fer de lance. Basilaire : situé à la base de la plante. Ex. : rosette basilaire. Rosette : groupe de feuilles situées au niveau du sol ou disposées au sommet d'une tige, d'un rameau très court, ou encore à la base d'une tige allongée. Beaucoup de plantes bisannuelles forment une rosette durant la première année de leur existence. Tige : Partie aérienne des végétaux supérieurs, qui porte les feuilles.

Famille: Asteraceae

1 espèce: Centaurea paniculata - Centaurée en panicule

Assez rare dans le massif des Calanques 

Description de Coste 2088 Centaurea paniculata L. - Plante bisannuelle de 3-7 dm, à rameaux divergents, d'un vert grisâtre ou blanchâtre, ou cotonneuse ainsi que les feuilles - celles-ci pennati ou bipennatipartites, à segments linéaires ou oblongs - capitules solitaires, quelquefois agrégés en longue panicule - involucre petit, large de 5-6 mm, franchement ovoïde-oblong, rétréci à la base, à folioles faiblement nervées, quelquefois étroitement lancéolées (C. POLYCEPHALA Jord.) - appendice petit, fauve, à pointe terminale égalant les cils ou plus longue (C. RIGIDULA Jord.) - akènes longs de 2 mm environ - fleurs purpurines, les extérieures rayonnantes. Écologie: Côteaux du Midi, des Alpes-Maritimes aux Pyrénées-Orientales ; remonte dans le Sud-Ouest jusqu'à Gap et Lyon. Répartition:  Espagne septentrionale, Italie. Floraison:  Juillet-août. Le lexique des termes techniques de la Flore de l'abbé Coste est disponible ici

0 commentaire

Ajouter un commentaire

CAPTCHA Image

Nombre de pages vues (miniatures ou images) : 2733126
Consultations des 10 dernières minutes : 49
Nombre de pages vues des 60 dernières minutes : 256
Nombre de consultations d'hier : 4613
Nombre de visiteurs des dernières 24h : 647
Visiteurs des 60 dernières minutes : 43
Visiteur(s) récents: 18