La flore et la faune des Calanques de Marseille

Auteurs: Thierry Siffert - Dominique Chanut

Bienvenue dans la flore des Calanques

 

Définition Wikipédia / Étalé : se dit d'un organe dirigé perpendiculairement à la surface qui le porte. Segment foliaire : division d'un limbe profondément découpé ; dans un limbe deux à trois fois penné, on réserve le nom de segment foliaire aux dernières subdivisions reconnaissables. Limbe : partie la plus importante, généralement large et aplatie, d'une feuille Pennée : se dit d'une feuille composée divisée en folioles disposées des deux côtés du pétiole comme les barbes d'une plume. Le terme peut aussi s'employer pour une feuille simple dont les nervures ont cette disposition. Foliole : chacune des petites feuilles qui forment une feuille composée. Par extension (vieilli) : chaque pièce d’un calice ou d’un involucre. Sessile: se dit d'une feuille dépourvue de pétiole ou d'une fleur sans pédoncule.  Pétiole : partie rétrécie de certaines feuilles unissant le limbe à la tige. Une feuille pétiolée.  Pédoncule: terme désignant la tige (la « queue ») d'une fleur, distincte de la tige de la plante. Une fleur pédonculée.  Tige : Partie aérienne des végétaux supérieurs, qui porte les feuilles. Embrassant : se dit d'une feuille dépourvue de pétiole et dont la base du limbe entoure plus ou moins complètement la tige ou un rameau.  Sinué : présentant des échancrures arrondies et peu profondes. Ex. : un limbe à bord sinué.  Denté : ce dit d'un organe pourvu de dents, c’est à dire avec de petites saillies plus ou moins triangulaires. Pennatifide : se dit d'une feuille dont le limbe est penné et divisé en segments séparés par des sinus atteignant approximativement le milieu de chaque moitié du limbe. Sinus : découpure, creux.

Famille: Asteraceae

1 espèce: Silybum marianum - Chardon Marie

Rare dans le massif des Calanques 

Description de Coste 1996 Silybum marianum Gaertn. Chardon-Marie - . Plante bisannuelle de 4-15 dm dressée, robuste, glabre ou à peu près, rameuse - feuilles ordinairement marbrées de blanc en-dessus, les caulinaires sessiles, non décurrentes, embrassant la tige par deux larges oreillettes arrondies, sinuées-dentées ou pennatifides à lobes bordés d'épines et de cils épineux - involucre gros (au moins 3 cm de diamètre), hémisphérique à folioles glabres, les extérieures offrant un appendice étalé, triangulaire, atténué en forte épine - akènes gros, noirs, ruguleux - capitules solitaires, terminaux - fleurs purpurines, toutes égales. Écologie:  Lieux incultes, bords des chemins dans la moitié méridionale de la France, çà et là ailleurs subspontané. Répartition:  Europe méridionale, Asie occidentale, Afrique septentrionale. Floraison:  Juin-août. Le lexique des termes techniques de la Flore de l'abbé Coste est disponible ici

0 commentaire

Ajouter un commentaire

CAPTCHA Image

Nombre de pages vues (miniatures ou images) : 2746878
Consultations des 10 dernières minutes : 37
Nombre de pages vues des 60 dernières minutes : 264
Nombre de consultations d'hier : 4658
Nombre de visiteurs des dernières 24h : 379
Visiteurs des 60 dernières minutes : 42
Visiteur(s) récents: 9