La flore et la faune des Calanques de Marseille

Auteurs: Thierry Siffert - Dominique Chanut

Bienvenue dans la flore des Calanques

 

Définitions Wikipédia / Sessile: se dit d'une feuille dépourvue de pétiole ou d'une fleur sans pédoncule.  Pétiole : partie rétrécie de certaines feuilles unissant le limbe à la tige. Une feuille pétiolée. Limbe: partie la plus importante, généralement large et aplatie, d'une feuille. Pédoncule: terme désignant la tige (la « queue ») d'une fleur, distincte de la tige de la plante. Une fleur pédonculée.  Tige : Partie aérienne des végétaux supérieurs, qui porte les feuilles. Décurrent : se dit de feuilles dont le limbe se prolonge le long de la tige ; en mycologie, de lames qui se prolongent dans le pied.  Sinué : présentant des échancrures arrondies et peu profondes. Ex. : un limbe à bord sinué.  Lobé : pourvu de lobes. Lobe : division d'une feuille ou d'un autre organe, dans le premier cas, en principe lorsque l'échancrure n'atteint pas le milieu de chaque moitié du limbe.  Pennatifide : se dit d'une feuille dont le limbe est penné et divisé en segments séparés par des sinus atteignant approximativement le milieu de chaque moitié du limbe. Pennée : se dit d'une feuille composée divisée en folioles disposées des deux côtés du pétiole comme les barbes d'une plume. Le terme peut aussi s'employer pour une feuille simple dont les nervures ont cette disposition. Foliole : parties du limbe qui forment une feuille composée. Par extension (vieilli) : chaque pièce d’un calice ou d’un involucre. Segment foliaire : division d'un limbe profondément découpé ; dans un limbe deux à trois fois penné, on réserve le nom de segment foliaire aux dernières subdivisions.

Famille: Scrophulariaceae

1 espèce: Verbascum sinuatum - Molène sinuée

Assez rare dans le massif des Calanques  

Description de Coste 2642 Verbascum sinuatum L. - Plante bisannuelle de 50 cm à 1-2 mètres, couverte d'un tomentum blanchâtre ou jaunâtre, court, à la fin caduc - tige robuste, arrondie - feuilles tomenteuses, les inférieures oblongues-lancéolées, très courtement pétiolées, sinuées-lobées ou sinuées-pennatifides et ondulées, les autres sessiles et un peu décurrentes - fleurs jaunes, assez petites, en glomérules écartés sur des rameaux grêles, effilés, étalés-ascendants, formant une grande panicule - pédicelles plus courts que le calice petit (3-4 mm) - corolle de 15-20 mm, plane - étamines semblables, à poils violets égaux, à anthères insérées en travers - capsule subglobuleuse, dépassant peu le calice. Écologie: Lieux incultes, dans tout le Midi, jusque dans le Rhône, l'Aveyron, la Charente-Inférieure ; Corse. Répartition:  Région méditerranéenne. Floraison:  Juin-septembre. Le lexique des termes techniques de la Flore de l'abbé Coste est disponible ici

0 commentaire

Ajouter un commentaire

CAPTCHA Image

Nombre de pages vues (miniatures ou images) : 2732771
Consultations des 10 dernières minutes : 89
Nombre de pages vues des 60 dernières minutes : 209
Nombre de consultations d'hier : 4613
Nombre de visiteurs des dernières 24h : 679
Visiteurs des 60 dernières minutes : 39
Visiteur(s) récents: 11